Cake carotte-feta

Un carotte-cake salé parfait pour un pique-nique. Une recette sans gluten à la base (probablement adaptable dans lactose également) mais comme je ne souffre pas d’intolérances je m’en suis donné à cœur joie.

IMG_4489

Pour 6 personnes

  • 300 g de farine de blé (ou 150 gr de farine de maïs et 150 gr de farine de riz)
  • 500 g de carottes cuites
  • 8 cl de lait (ou de lait d’amande)
  • 60 g de beurre (ou de margarine)
  • 75 g de feta
  • 2 gros œufs
  • des graines diverses (potirons, etc.)
  • sel, poivre, piment et éventuellement cumin et/ou basilic frais

Préchauffez le four à 180 °C. Égouttez et mixez les carottes. Ajoutez le beurre fondu et les œufs. Mélangez le tout.

Incorporez la (ou les) farines, le lait, du sel, du poivre, (les épices si vous en utilisez) et la feta émiettée. Beurrez et farinez un moule à cake. Versez la pâte dedans. parsemez de graines de potiron et enfournez pour 40-50 min.

Patientez 10 min avant de démouler sur une grille pour laisser complètement refroidir.

C’est prêt ! À déguster avec de la salade, de l’avocat frais et éventuellement un œuf poché.

Recette de base : Zeste n°92
Publié dans Cuisine, Recettes | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Visite au Louvre (album photos)

img_4752

Jeux d’ombres

img_4758

Antiquités grecques, regard moderne

img_4767

Échanges de regards

img_4771

Hommes à genoux devant Marie-Madeleine

img_4770

Le dormeur

img_4779

De dos c’est bien aussi

img_4783

Visite au Louvre

Image | Publié le par | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Porc mariné aux agrumes et tarte filo aux légumes : deux recettes pour le prix d’une !

Deux petites recettes sympas, adaptables à toutes les saisons et qui vont bien ensemble.

img_4859

Le porc mariné aux agrumes

Pour celle-là, je me suis inspirée d’une recette de travers de porc au gingembre d’un vieux Cuisine Actuelle. Sauf que je ne suis pas fan des travers de porc, donc je les ai remplacés par des morceaux de filets de porc coupés en lanières.

Pour 4 personnes

  • 400 g de filets de porc
  • 1 oignon rouge haché
  • 1 cuil. à soupe de persil haché (ou de basilic thaï)
  • 1 cuil. à soupe de gingembre pelé et haché
  • 2 cuil. à soupe de miel
  • 1 cuil. à soupe de sauce soja
  • 15 cl de jus de citron
  • 50 cl de jus d’orange (moi je n’en avais pas, mais c’est sans doute meilleur)
  • Sel, poivre

La veille, mettez les filets de porc, coupés en lanière dans un plat avec les jus d’agrumes, le gingembre et la sauce soja. Mélangez et laissez mariner au frais.

Le jour même faites cuire le porc égoutté à la poêle. Réservez.

Dans la même poêle, mélangé les sucs de cuisson, la moitié de la marinade et le miel. Faites réduire presque jusqu’à obtenir un caramel (gouttez, si vous trouvez ça trop sucré rajoutez un peu de marinade). Remettez le porc dans la poêle et enrobez-les de sauce aux agrumes et gingembre.

Servez chaud avec du riz ou tiède en accompagnement d’une grande salade.

La tarte filo aux légumes 

Il s’agit d’une recette inspirée du magazine Zeste de juillet 2016. À la base, c’est une tarte en pâte filo aux légumes du printemps, mais elle peut être mise à toutes les sauces et adaptée aux légumes de saison (ou simplement à ceux que l’on aime, trouve, etc.)

Pour 6 personnes

  • 4 cuil. à soupe d’huile (d’olive pour moi)
  • 8 feuilles de pâte filo (Pour ma part, je n’en ai pas trouvé, j’ai donc fait avec des feuilles de brick. C’est bon, mais ça serait meilleur avec la pâte filo)

Et d’ailleurs connaissez-vous la différence entre la pâte filo et la feuille de brick ? La pâte filo est originaire de Grèce et de Turquie, elle est plus légère, plus fine et plus friable à la cuisson que la feuille de brick et se prépare avec de la farine blanche, de l’eau et du sel. La feuille de brick provient du Maghreb (on l’appelle Malsouka en Tunisie et Ouarka au Maroc). Elle est plus épaisse et plus résistante que la pâte filo et est produite à partir de pâte de semoule bouillie, d’eau et de sel.


  • 50 g de chapelure
  • 6 œufs
  • 200 g de crème fraîche épaisse
  • 200 g de feta
  • Des légumes (dans mon cas : courgettes et fenouils)
  • 2 citrons jaunes non traités (facultatif)
  • Herbes aromatiques ou épices (facultatifs selon les légumes pour moi menthe, basilic, piment)
  • Sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C. Huilez légèrement un grand moule à tarte ou un plat à four. Couvrez le fond du moule de papier cuisson.

Coupez les légumes en tranches fines. Émiettez la feta. (Prélevez le zeste des citrons. Émincez grossièrement les feuilles d’herbes aromatiques).

Séparez les feuilles de pâte filo, couvrez-les d’un torchon humide. Si possible au pinceau, huilez chacune des feuilles, en les laissant bien dépasser du bord, tout en répartissant de la chapelure entre chacune des feuilles. Lorsque vus disposez la dernière feuille, huilez-là encore. Roulez les bords sur eux-mêmes.

Mélangez les légumes, salez, poivrez, ajoutez l’huile restante puis disposez le tout dans une lèchefrite recouverte de papier cuisson. Mettez-là sur le niveau inférieur du four. Au-dessus, mettez le moule à tarte. Laissez cuire 5 min.

Enlevez les légumes du four. Sur le fond de tarte, étalez un œuf battu. Laissez cuire 5 min de plus jusqu’à ce que la pâte soit dorée et croustillante. Si vous utilisez de la feuille de brick, il faudra peut-être la cuire un peu plus longtemps.

Fouettez les œufs restants avec le zeste des deux citrons, les herbes, la crème fraîche, (les épices). Salez, poivrez. Disposez la moitié des légumes dans le fond de tarte. Ajoutez la moitié de la feta. Versez la préparation aux œufs, puis disposez le reste de vos légumes et de votre feta. Laissez cuire 40 min.

Sortir la tarte du four et laissez refroidir avant dégustation. Accompagnez là d’une salade.

Bon Appétit

Publié dans Cuisine, Recettes | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Exposition Picasso-Giacometti (album photos)

Du 4 octobre 2016 au 5 février 2017, le Musée Picasso présente la toute première exposition consacrée à l’œuvre de deux des plus grands artistes du XXe siècle : Pablo Picasso (1881-1973) et Alberto Giacometti (1901-1966).

img_4832

Face à face

img_4847

Chat perché

img_4850

Réflexion

img_4858

Passage

img_4864

Autoportrait

img_4890

Discussion

img_4912

A quoi pensent t’ils ?

Publié dans Exposition, photographie, Sorties | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Éloge de la gentillesse 

gros_calin_entre_mignons_chatons

GentillesseCaractère de quelqu’un qui est d’une complaisance attentive et aimable.

GentilAimable, complaisant, plein de bons sentiments à l’égard d’autrui ; qui manifeste ce caractère ; délicat : C’est une gentille attention de sa part.

Bonté : Disposition de quelqu’un à être bienveillant, compatissant, charitable : Un regard plein de bonté.

Définitions Larousse

Notre société a de plus en plus tendance à percevoir la gentillesse comme de la faiblesse. La mode est au cynisme. « Non mais tu te crois vraiment au pays des Bisounours » est une phrase qu’on entend bien trop souvent à mon goût. Pourtant la gentillesse est un acte de résistance.

640_front_populaire_000_arp1484854

Je suis quelqu’un de cynique, pas tous le temps évidemment, mais souvent j’étouffe certains élans par peur d’être jugée. Je ne devrais pas ! Toutes les personnes gentilles et bienveillantes que j’ai croisées m’ont permises de grandir, d’être bien, d’avoir confiance en moi. Trop souvent on peut penser à quelque chose de suspect : « tu es trop gentil! ». Le mot même, a une connotation négative, le gentil c’est le pauvre, le simple d’esprit : « ah bah il est bien gentil! » (alors qu’on peut d’ailleurs aussi être « bête et méchant« ).  

bal-pop-732571

C’est toujours plus difficile d’être gentil. Être généreux, aimer les gens demande une sacrée force de caractère. C’est tellement facile de se replier sur soi, d’avoir peur, d’être ironique, voire cynique. Car la gentillesse demande de la confiance en l’autre et ce n’est pas ce vers quoi la société nous incite à aller. Le monde actuel nous encourage à l’individualisme, à la compétition, à la peur et au chacun pour soi. Être gentil c’est aussi être avec les autres et pas contre. Être gentil ce n’est pas, comme on nous le dit souvent, se faire avoir mais c’est prendre le risque de l’autre. Presque un acte politique.

Une utopie à vivre et mon souhait pour cette nouvelle année. 

Publié dans Billets d'humeur, Histoire | Tagué , | Laisser un commentaire