Un peu de lecture : 2000 ans d’histoire gourmande, Patrice Gélinet

Petite revue d’un livre que je viens de terminer et que je conseille vraiment pour tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à l’histoire, à l’alimentation, aux anecdotes historiques et pour tous les gourmands.

2000-ans-d-histoire-gourmande

2000 ans d’histoire gourmande. Ce livre est sorti en 2008 dans la collection point histoire et est écrit par Patrice Gélinet qui a présenté pendant 13 ans l’émission 2000 ans d’histoire sur France Inter (oui, oui, le titre du livre est un jeu de mots). Cette quotidienne de 30 min, juste après le journal de 13h abordaient des sujets historiques divers par le biais d’une discussion entre Patrice Gélinet et un historien et d’extraits de films, d’archives etc. Elle s’st arrêtée en 2011 suite à la nomination de Patrice Gélinet au CSA et est remplacée par La marche de l’histoire animée par Jean Lebrun.

Pour les nostalgiques ou ceux qui voudraient découvrir cette émission sympathique, il existe un site complet dédié aux archives de l’émission sur lequel sont disponibles tous les podcasts, soit de très nombreuses heures d’écoute.

Mais revenons à nos moutons… Autant le dire tout de suite il s’agit plutôt d’un livre d’initiation, d’anecdotes, de vulgarisation qu’un grand travail de recherche scientifique novateur. Si (comme c’est mon cas) vous êtes des habitués des livres d’histoire de l’alimentation, vous resterez peut-être un peu sur votre faim (jeux de mots). Mais si, comme c’est le cas pour, je pense, presque tout le monde vous cherchez une lecture intéressante, instructives et divertissantes ce livre est parfait.

nature morte

Il est découpé en 11 chapitres thématiques qui abordent à chaque fois un aspect de l’alimentation ou de l’art de la table et en déroule l’histoire. On voit comme ça l’histoire des épices, de la table, de la fourchette, du sel, du thé, café et chocolat, du champagne, du fromage et du restaurant.

Il présente aussi quelques anecdotes célèbres qui sont développées et quelques grands personnages qui ont, chacun à leur manière fait évoluer l’histoire de la gastronomie Française : on peut suivre La Quintinie, le responsable du potager du roi à Versailles et grand passionné de poire ; tenter de comprendre le suicide de Vatel ; découvrir le formidable travail de vulgarisateur de Parmentier (sur lequel je reviendrai parce qu’il y a tant à dire) ; désacraliser l’invention du camembert et l’histoire de Marie Harel. Une belle aventure.

Si on doit lui trouver un point négatif, ça serait peut-être qu’il commence à dater et qu’il ne retransmet pas les dernières avancées historiques sur le sujet. Ceci dit j’ai cru voir qu’il était réédité chez Perrin donc je suis probablement mauvaise langue.

Tout le reste est positif, l’écriture est très agréable (et donc la lecture aussi), bref un bon petit livre à emporter en vacances.

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine, Lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s