Mes chaines Youtube préférées (partie 1) : les incontournables

Les plateformes de partages de vidéos font parties de la vaste révolution de notre façon de nous informer et de nous divertir qui s’est amorcée depuis les débuts d’Internet. Plus questions désormais de subir les horaires fixes de l’industrie télévisuel. Grâce au replay, on peut se construire son propre programme télé, au moment où on le désir, où on est le plus disponible. Et plus question non plus de subir les programmes de cette même industrie qui ne sont, de l’aveu même d’un de leur dirigeant, que des plages permettant de vendre aux marques du « temps de cerveaux disponible« . Maintenant, chacun est libre de chercher, voir de produire, son propre contenu quel qu’il soit. Ainsi, grâce à tous ces outils, on peut se créer un programme personnalisé dans les moindres détails. Mais on peut quand même se questionner : la publicité est toujours le principal moteur de revenu de plateformes comme Youtube (même si ce modèle a aussi ses limites) et la question du « temps de cerveaux disponible » est toujours pertinente. Ces nouveaux médias ne sont pas soumis aux mêmes droits que la télévisions, ce qui créer un nouvel espace de liberté (on peut citer des marques, pas de loi Evin). Mais cela peut amener à certaines dérives.  Par exemple Youtube est sans doute l’endroit où on trouve le plus grand nombre de publicités cachées et il est des fois difficile de faire la part des choses (mais j’y reviendrai quand j’aborderai les chaines beautés). Bref, ce nouveau mode de production et diffusion est extrêmement intéressant dans la liberté créative qu’il apporte mais son modèle n’est pas dénué de questionnements et nous n’avons pas toujours le recul nécessaire pour nous les poser.

Une (trop) longue intro, pour commencer un petit panorama de mes chaînes Youtube préférées.  Je parlerais d’abord de chaînes que beaucoup d’entre vous connaissent sans doute déjà. De chaînes déjà célèbres mais vraiment incontournables. Elles couvrent divers genre mais à priori tout le monde peux accrocher à leur contenu. Elles ont toutes une qualité de réalisation importantes, principalement parce que leurs auteurs (à l’exception de Patrick Baud) font ça à pleins temps (ils sont « Youtuber »). Bref, si vous devez n’en voir que six, que ce soit celles-là.

PS: je ne parlerais pas de Cyprien, Norman etc. qui sont célèbres, sympathique mais celons moi pas indispensable du tout.

 Axolot

Commençons alphabétiquement par Axolot. C’est la chaîne de Patrick Baud, animateur, blogueur, auteur de livres et cinéastes, qui, après des débuts à la radio, décide en 2009 de créer son blog : Axolot, dans lequel il écrit à propos de faits étonnants et de diverses curiosités historiques et scientifiques. En juin 2013, il créer sa chaîne Youtube sur le même concept. Fin février 2015 ses vidéos avaient été vues plus de quatre millions de fois. Il est également l’auteur de deux livres et d’une bande dessinée toujours sur le thème des anecdotes scientifiques et historiques et toujours avec cette capacité de vulgarisation et ce talent de conteur qui le caractérise.

Joueur du Grenier

Dans un tout autre style, entrons dans le monde merveilleux des jeux vidéo. Pas de panique, pas besoins d’être un(e) gameur(euse) pour aimer (même si à mon avis il vaut mieux être né, au maximum dans les années 80 pour apprécier les références). Cette chaîne, coproduite, écrite et réalisée par Frédéric Molas (le Joueur du Grenier, JDG) et Sébastien Rassiat, propose des critiques à but humoristique, voire satirique de vieux jeux vidéo qui présentent souvent une grande difficulté ou une mauvaise qualité. Cette émission est librement inspirée de celle (anglophone) de James Rolfe : The Angry Video Game Nerd

Depuis septembre 2010, le JDG fait aussi des Hors-séries sur les dessins-animées, la publicité etc. Bref tout ce qu’on a pu regarder à la télévision si on a été enfant dans les années 90.

Enfin, à partir de septembre 2012 le concept s’enrichie avec Papy Grenier sous forme de vidéos humoristiques mais non critiques. Le Joueur du Grenier incarne un personnage nommé « Papy Grenier » qui raconte à ses petits-enfants « ses » histoires dans la peau d’un personnage de jeu vidéo.

Le fossoyeur de films

Un peu de cinéma maintenant avec Le fossoyeur de films de François Theurel. Armé de sa fidèle pelle, ce dernier déterre des sujets à tout va pour faire des chroniques diverses et variées sur le cinéma de genre et les traite de manière détaillée et humoristique. Le Fossoyeur a initié plusieurs séries : le fossoyeur de séries (désormais arrêtée), Et si... (un peu d’uchronie, où il se demande ce qu’il se passerait si… par exemple Indiana Jones avait été joué par Tom Seleck). Mais les deux séries les plus importantes sont : Le fossoyeur de films (plus écrit, avec un thématiques à chaque fois…)

Et l’Après-séance, où il vient débriefer ses dernières séances de cinéma. Une chronique plus détendu, moins écrites mais toujours très intéressante.

LinkstheSun

Links the sun c’est des Points Culture, des critiques de paroles de chansons, des résumés de film, des chansons, des parodies et plein d’autres trucs (on a affaire à des touches à tout). Voici les deux émissions les plus régulières.

Démarrés en 2009 les Points Culture expliquent, en alliant pédagogie et humour, un sujet particulier allant des Pokemon à l’astronomie, en passant par les zombies et les chats.

Créés en 2011, Non mais t’as vu ce que t’écoute, est une émission humoristique de critique de paroles de chansons.

Mathieu Sommet

Depuis mars 2011, Mathieu Sommet anime l’émission Salut les Geeks, une analyse satyrique de vidéos du web en compagnie de ses multiples personnalités (le patron, le hippie, le geek et le panda). L’émission reprend le concept de l’Equals Three de Ray William Johnson, et se présente sous la forme d’une analyse de deux vidéos du web, puis de « l’instant panda » où Maître Panda chante sur un thème choisi par les internautes sur l’une des trois vidéos de l’émission précédente. Une trame narrative est présente depuis la dernière saison.

MrAntoineDaniel

Et pour finir What The Cut !, une émission présentée par Antoine Daniel qui analyse des vidéos de manière satyrique et humoristique. Sa chaîne Youtube possède aujourd’hui plus de 1,8 millions d’abonnés et totalise plus de 90 millions de vues sur l’ensemble de ses vidéos. Et je n’ai pas pu résister à vous mettre la vidéo Hors-Séries spécial vidéos Russes.

Voilà pour cette première sélection. Promis j’essaierai de faire plus court pour les suivantes, mais je ne peux rien affirmer ^^.

Publicités
Cet article, publié dans Ça se passe sur Internet, Youtube, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mes chaines Youtube préférées (partie 1) : les incontournables

  1. Ping : Mes chaînes Youtube préférées (partie 2) : Cinémas et séries | Le repas de charlotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s