Idée cadeau de Noël : A table avec les grands personnages de l’histoire

Cette semaine j’ai envie d’évoquer un livre que j’ai reçu à Noël dernier. Je l’ai aperçu en faisant mes courses de Noël et je me suis dis que justement ça ferait un beau cadeau pour quelqu’un aimant la cuisine et/ou l’histoire et/ou les beaux livres.

Le titre : « A la table avec les grands personnages de l’histoire » Eric Bilouez, Editions Ouest-France, 115p.

A table avec  les grands personnages de l'histoire

Il est écris par Eric Birlouez, ingénieur agronome de formation, sociologue et historien de l’Alimentation, enseignant à AgroParisTech et à l’institut Supérieur d’Agriculture de Lille. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le Lait, la civilisation du Blé (qui m’avait été très utile quand je révisais l’Agrèg), l’histoire de la cuisine et du festin.

Il s’agit de s’inviter à la table des « puissants ». Selon les époques, cela nous en apprend beaucoup sur les caractéristiques, les particularités locales et les évolutions de l’alimentation des grands. Le livre est classé par « Grands personnage ». Ainsi on peut, entre autre, manger à table avec les pharaons, Jésus, François Ier, Louis XIV ou l’empereur chinois Qianlong.

A table avec... extrait 2

Plus qu’un simple livre c’est un « livre objet », avec des fiches cuisines, beaucoup d’illustrations et des « plus », comme cette reproduction d’un menu sous Louis XV, ou ces reproduction d’estampes chinoises.

 

En plus d’un texte un peu généraliste il y a beaucoup d’anecdotes et pour chaque grand personnages trois ou quatre recettes. De quoi faire un dîner complet. Les recettes sont claires. Elles ont évidement été adaptées. D’abord parce que les égyptiens ou les gaulois n’ont pas laissés de recettes et qu’on ne peut que restituer des plats à partir de récits, d’illustration et de ce qu’on sait de l’agriculture et du style de vie de ces peuples. Ensuite parce qu’on ne se sert en général plus de four à charbon ou de feu de cheminé pour cuisiner. Et enfin parce qu’on ne serait plus capable de cuisiner avec aussi peu d’indication que les cuisiniers du XVIIIe siècle on a le droit à des grammages, des temps de cuisson etc.

A table avec... extrait 6

Les recettes ont aussi été choisies parce que même si la découverte de la gastronomie romaine peut être extrêmement exotique (avec entre autre une terrine de concombre un peu déroutante), nous ne sommes probablement pas près à tenter les tétines de truies ou les loirs rôtis au miel.

A table avec... recette

Seul point négatif, il est étonnant qu’entre Napoléon Ier et Les présidents de la Ve République il n’y a aucun grand personnage de l’histoire à la table duquel manger. Où est passé le XIXe siècle ?

Conclusion :

Un super livre. On apprend plein de chose (saviez-vous que Nostradamus a écrit un livre sur les confitures ?). En fait c’est l’idéal pour ce lancer dans un dîner à thème. Bref un livre à découvrir et à offrir.

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine, Lectures, Séries/films/musiques/livres, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s